Lucas STRUBER

Doctorant contractuel du CNRS

Laboratoire : TIMC-IMAG
Équipes : SPM (Santé, Plasticité, Motricité) & GMCAO (Gestes Médico-Chirurgicaux Assistés par Ordinateur)


Activités de recherche
Productions scientifiques
Enseignements dispensés
Contact

MOTS CLÉS


Cinématique 3D - Contrôle postural - Locomotion - Scoliose idiopathique - Systèmes embarqués


 

THEMES PRINCIPAUX


Une partie importante du mouvement humain, sain comme pathologique, peut être analysé par l'étude cinématique et posturale de tâches élémentaires.


La scoliose idiopathique est une déformation 3D (dans les 3 plans de l'espace) du rachis humain dont la cause reste encore très mal connue. Ainsi les traitements actuels des scolioses idiopathiques modérées chez l'adolescent (corsets) ne permettent pas sa correction. Dans le meilleur des cas il la stabilise et pour la plupart cette stabilisation n'apparaît que dans le plan frontal.


Des études ont montré que les patients scoliotiques présentent des différences cinématiques avec les sujets sains, et des modifications posturales ont été observées à la suite de traitements orthopédiques. Cependant aucune étude n'a porté d'intêret à l'analyse des mouvements du tronc des patients scoliotiques dans le but de caractériser des anomalies posturales potentiellement corrigeables. Cette analyse cinématique du tronc chez les patients scoliotiques constitue le thème principal de mes activités de recherche. Il s'agit d'identifier les différences cinématiques entre les patients scoliotiques et des sujets sains dans des tâches dynamiques classiques (inflexions, rotations, marche, le fait de s'asseoir, ...) afin, à terme, d'améliorer la prise en charge de ces patients. Cette meilleure prise en charge passe par une meilleure connaissance de la maladie et le développement d'un corset plus adpaté, plus facile à porter et permettant la correction intelligente de ces anomalies posturales.